J’ai un an !

Posted on 15 juin 2012

Avant de me remettre réellement à chroniquer des romans, la raison d’être de ce blog tout de même, un dernier petit mot : aujourd’hui, le blog souffle sa première bougie ! Enfin, techniquement pas vraiment, parce qu’avant cela il a végété pas mal d’années, avant de vraiment trouver sa voie et de renaître le 15 juin 2011. Donc cette date est devenue de fait sa date de naissance (d’ailleurs tout ce qui l’a précédé s’est perdu dans les méandres du réseau, et croyez-moi, ça vaut mieux pour tout le monde…). Et pour fêter cet anniversaire, le blog change de nom, et abandonne cet obscur « SFFF EAJL » pour quelque chose d’un peu plus parlant.

 

Alors que dire ? Pas de chiffres, parce que d’une part, ça n’intéresse pas grand monde, et d’autre part ils sont tellement insignifiants que cela n’en vaut pas la peine. Mais ce n’est pas ce qui me fait avancer. Enfin pas vraiment. C’est surtout le fait de se sentir bien au sein d’une communauté que l’on apprécie. Mon inscription sur Planète-SF n’y est pas étrangère. Ces gens sont hautement sympathiques et très recommandables ! 😀 Une communauté nourrie par les commentaires de chacun, chez les uns et les autres. Les commentaires font vivre les blogs, j’essaie d’y ajouter ma participation là ou je passe, même si parfois le manque de temps et le nombre de blogs que je visite régulièrement ne me permettent pas de déposer ma griffe partout. En tout cas, merci à tous ceux qui ont laissé un petit mot au cours de cette dernière année (avec une pensée toute particulière pour Guillaume, qui fut le premier à venir commenter un article. Décidément, il est partout !^^), ça ma fait plaisir. Et surtout, continuez !

 

Et pour la suite ? Les chroniques continuent bien sûr, même si mon rythme de lecture et de publication a diminué ces derniers temps. Je réfléchis à l’ouverture éventuelle (j’ai bien dit éventuelle…) d’une page Facebook pour ce blog. Mais ce n’est pas gagné, parce que moi et Facebook… Et enfin, puisque jusqu’ici, le contenu du blog est plutôt monotone (chroniques, chroniques, chroniques…), je réfléchis également à le diversifier un peu, tout en restant dans le domaine de la littérature de l’imaginaire. Encore faut-il que je trouve le temps de faire tout ça, donc ne prenez rien pour argent comptant !

Maintenant, permettez-moi de souffler ma bougie, et à bientôt pour la suite (et dans un an pour les deux ans !^^) avec, enfin !, le retour des chroniques !

  
Facebooktwittergoogle_pluspinterestmailFacebooktwittergoogle_pluspinterestmail