Star Trek, de J.J. Abrams

Posted on 8 mars 2013

« L’espace… L’ultime frontière. » Quel amateur de SF n’a jamais entendu ces mots magiques, synonymes de voyages intersidéraux, de rencontres étonnantes, mais aussi de pyjamas rouges, jaunes ou bleus ? J’ai toujours eu une sorte de profonde affection pour la saga Star Trek, saga que curieusement je ne connais qu’assez peu, la faute à une diffusion française plus que chaotique. Et pour rester dans le ton, ce n’est que tout récemment que j’ai découvert le reboot effectué au cinéma en 2009 par le réalisateur J.J. Abrams

Star Trek et moi, c’est en effet une histoire compliquée. Je me souviens avoir vu étant jeune quelques épisodes de la série originelle sur la chaîne La Cinq (paix à son âme), puis quelques épisodes de « La Nouvelle Génération » et « Voyager » au détour de collections de cassettes vidéos achetées chez le buraliste, genre collection Atlas (avec des fascicules sur l’univers, les vaisseaux, les races, etc…), ou bien encore avoir acheté pas mal de cartes à collectionner du jeu sur « La Nouvelle Génération » dans les années 90. Et côté cinéma, là encore il y a de gros trous… J’ai un vague souvenir des premiers films (et encore, je ne les ai pas tous vu, loin de là), alors que parmi les derniers sortis, je n’ai vu que « Générations » et « Premier Contact »… Et malgré tout ça, j’aime cette série, car elle est finalement assez éloigné d’un pan-pan-boum-boum si facile  pour un space-opera… Du coup, je ne m’explique toujours pas pourquoi j’ai mis tant de temps à voir ce fameux reboot de J.J. Abrams. Mais passons.

Alors ce Star Trek ? Hé bien, première chose, qui dit reboot dit remise à plat totale de ce qui a été fait auparavant. Sauf que là, oui mais non. Et c’est tant mieux. Vous ne comprenez rien à ce que je dis ? Je m’explique. Loin de vouloir jeter à la poubelle ce qui a été fait depuis presque 50 ans à la télé et au cinéma (encore heureux !), les scénaristes ont eu l’idée d’une jolie pirouette scénaristique permettant de faire évoluer la saga Star Trek sur une toute nouvelle trame temporelle. Ainsi, ils ont les mains totalement libres pour faire ce qu’ils désirent, sans avoir à se justifier sur une continuité toujours existante, mais laissée de côté pour mieux faire renaître une franchise qui en avait sans doute bien besoin. Bon point, même si ceux qui auraient voulu voir l’univers évoluer toujours plus dans la continuité existante en seront pour leurs frais.

Ensuite, grosse production oblige, J.J. Abrams a eu des moyens conséquents, et ça se voit à l’écran ! J’ai regardé le film sur ma télé, mais j’imagine que la scène d’intro devait être bigrement impressionnante au cinéma ! De ce côté-là, c’est aussi un sans faute. Côté personnages, je suis un peu moins convaincu, notamment par le capitaine Kirk, mais de manière générale les acteurs sont bien trouvés et on peut mettre leur trouver quelques airs de ressemblances avec leurs illustres homologues de la série des années 60 (ou peut-être est-ce mon auto-persuasion qui me joue des tours…^^). En tout cas, cela fait bigrement plaisir de retrouver ces personnages aux noms si familiers que sont Kirk, Spock, McCoy, Scotty, Uhura (que bella !), Sulu, Chekov. Et voir une nouvelle fois Leonard Nimoy, ça fait un petit quelque chose !

L’histoire, quant à elle, souffle le chaud et le froid… Entre la réussite scénaristique que constitue ce reboot, et le final un peu trop bourrin pour un Star Trek, il y a à prendre et à laisser. Sans compter que voir cette (très) jeune équipe de cadets prendre la tête du vaisseau fleuron de la Fédération, ça en devient assez peu crédible. Mais il faut voir ce film comme une grande introduction à un (j’espère !) futur cycle Star Trek. De ce côté-là c’est réussi, en espérant que l’aspect humaniste, l’exploration, bref ce qui fait un bon Star Trek reviennent au premier plan dans l’avenir. Avec J.J. Abrams aux commandes du prochain film, on peut peut-être en douter mais qui vivra verra, et de toutes façons quel plaisir de voir Star Trek à nouveau sur le devant de la scène !

 

  
Facebooktwittergoogle_pluspinterestmailFacebooktwittergoogle_pluspinterestmail