Collection les vaisseaux Star Trek : l’USS Thunderchild et le croiseur de combat Jem’Hadar

La collection continue tranquillement, avec deux nouveaux vaisseaux reçus il y a déjà quelque jours mais le manque de temps m’a empêché d’en parler plus tôt. J’attendais également un éclairage plus naturel pour les photos, et donc le week-end plutôt que des photos en soirée sous un éclairage artificiel. Manque de bol, le ciel est tout gris, et l’éclairage naturel un peu faiblard n’est pas idéal non plus… Tant pis, on s’en contentera !

Comme la dernière fois, ce sont deux vaisseaux bien différents qui nous sont proposés, l’un de la Fédération des Planètes Unies (l’USS Thunderchild), l’autre étant un croiseur de combat Jem’Hadar, toujours d’une taille tout à fait respectable (une douzaine de centimètres).

L’USS Thunderchild est un joli modèle, largement fait de métal, avec quelques parties plastiques (la partie inférieure de la soucoupe, les nacelles). Comme sur d’autres vaisseaux, certains éléments sont en plastique coloré (nacelles et collecteurs Bussard), ce qui ajoute à son intérêt esthétique. La soucoupe est très détaillée, le déflecteur est fait d’une petite rondelle de plastique bleu, là aussi plus intéressant qu’un simple rond de peinture. En revanche, les détails sont aussi très présents sur les pylônes de soutien des nacelles et sur la capsule tactique (l’élément central derrière la soucoupe), mais ceux-ci paraissent assez grossiers, comme s’ils avaient été noyés sous une couche de peinture trop épaisse. Il n’en reste pas moins que c’est un modèle très réussi, sans autre défaut (pas de traces de joints disgracieuses, les ébavurages sont corrects, etc…), parmi les beaux spécimens de la collection.

 

USS Thunderchild - Akira Class - 01  USS Thunderchild - Akira Class - 02  USS Thunderchild - Akira Class - 05

USS Thunderchild - Akira Class - 06  USS Thunderchild - Akira Class - 04  USS Thunderchild - Akira Class - 03

 

L’USS Thunderchild est un exemple typique de la classe Akira. Un design qui en rappelle évidemment un autre. C’est amusant puisque Lionel Davoust me faisait remarquer sur Facebook à propos de design de l’Enterprise NX-01 qu’il était très ressemblant à celui de la classe Akira, alors que plus de 300 ans séparent ces vaisseaux. Et en effet, quand on les compare l’un à côté de l’autre, l’air de famille est plus que flagrant, la seule vraie différence (au-delà d’un design plus moderne sur la classe Akira, notamment sur les nacelles) se trouvent sur le positionnement des nacelles, au-dessus de la soucoupe pour le NX-01, en-dessous pour la classe Akira.

 

Comparaison Akira Class Enterprise NX01 - 01  Comparaison Akira Class Enterprise NX01 - 03  Comparaison Akira Class Enterprise NX01 - 04

 

Et du coup, si on s’amuse carrément à retourner le NX-01 à l’envers, on se retrouve presque avec deux vaisseaux jumeaux. Pour la petite histoire, le design de la classe Akira a été créé pour la sortie du film « Star Trek : Premier contact » en 1996 (et ce fut un tel succès qu’on le revit régulièrement dans les séries « Deep Space Nine » et « Voyager »), alors que celui du NX-01 (son prédécesseur de plus de 300 ans dans la chronologie de la saga) l’a été pour la série « Enterprise » diffusée entre 2001 et 2005.

 

Comparaison Akira Class Enterprise NX01 - 02

 

Le deuxième vaisseau de cette fournée est le croiseur de combat Jem’Hadar, l’un des fers de lance de la flotte du Dominion (un élément important des séries « Deep Space Nine » et « Voyager »). Un design très agressif, rappelant l’oiseau de proie klingon. La petitesse des hublots visible sur la partie supérieure du vaisseau nous rappelle que ce vaisseau, avec un design faisant penser à un « simple » chasseur, est un fait un énorme bâtiment long de près de 640 mètres, la même taille que l’Enterprise-D. Il n’est donc pas là pour rigoler !

L’essentiel de l’armature du vaisseau est constitué de métal, les différentes excroissances (sur le dessus, en dessous et les capsule de stockage en forme de croissant au bout des ailes) étant en plastique. Les détails sont simples mais la coque du vaisseau est suffisamment sculptée pour que cela soit suffisant. La peinture est bien appliquée, et quand bien même les couleurs pourraient sembler étranges (on trouve de l’argenté, du brun, du bleu et… du rose !), cet assemblage fonctionne bien à l’oeil. Un vaisseau qui a de la gueule !

 

Jem'Hadar 02  Jem'Hadar 01  Jem'Hadar 05

Jem'Hadar 04  Jem'Hadar 06  Jem'Hadar 03

Jem'Hadar 07

 

Je ne reviens pas sur les magazines accompagnant ces miniatures car je n’ai fait que les survoler (hé oui, ça spoile pas mal, et je préfère découvrir tout ça en regardant les séries/films). Il y a toujours une description technique des vaisseaux, une partie revenant sur les faits d’importance, ainsi qu’une partie (toujours intéressante même si parfois un peu rapide) sur la création du design par les créateurs de la saga.

Bref, vivement la suite !

 

  
Facebooktwittergoogle_pluspinterestmailFacebooktwittergoogle_pluspinterestmail