Collection les vaisseaux Star Trek : l’USS Prometheus et le vaisseau de guerre insectoïde xindi

Posted on 21 avril 2016

Comme je le disais dans l’article précédent, j’attendais le vaisseau Voyager mais ce ne sera encore pas pour cette fois ! La dernière livraison en date m’a en effet amené un vaisseau de la Fédération, l’USS Prometheus, et un vaisseau extraterrestre, l’étonnant vaisseau de guerre insectoïde xindi.

Le premier, le Prometheus, propose un design particulier puisqu’il est doté de quatre nacelles au lieu des habituelles deux. Il est apparu dans un épisode de la série « Voyager » et a la possibilité de se scinder en trois parties. Bien évidemment, pas question de diviser la miniature en trois, n’oublions pas que les vaisseaux de la collection ne sont pas des jouets. Ceci dit, la miniature est détaillée, en sculpture comme en peinture, et fait partie des belles réussites sorties jusqu’ici. On peut juste râler un peu pour la forme à cause de la partie inférieure du vaisseau assez plate.

Pour le reste, on est dans les standards : la partie supérieure du vaisseau est métallique, la partie inférieure en plastique. Les nacelles ont des parties en plastique transparent rouge ou bleu. De nombreux détails sont aisément identifiables : phasers, pods d’évacuation, déflecteur, passerelle de commandement, même la nacelle rétractable qui sert à la propulsion de la partie supérieure du vaisseau lorsqu’il est séparé en trois est visible.

Une chose tout de même, visible sur la troisième photo. Il y a un défaut de peinture, qui tombe en plein sur le numéro d’identification du vaisseau et son nom. C’est le deuxième vaisseau d’affilée qui arrive avec un défaut, c’est ennuyeux. Ceci dit, le service client reste efficace puisqu’après avoir remplacé le précédent, celui-ci a également rapidement trouvé son remplaçant (mais pas en photo !).

 

USS Prometheus 1  USS Prometheus 3  USS Prometheus 2

USS Prometheus 6  USS Prometheus 4  USS Prometheus 7

USS Prometheus 5

 

Le deuxième vaisseau est plus étonnant avec ce design très insectoïde. Déjà, il en impose par sa taille et sa relative complexité de design. Une coque principale divisée en deux parties (métal et plastique dans les deux cas), et trois grosses excroissances, telles des mandibules (100% plastique, très légères et à mon avis assez fragiles), avec à l’arrière de nombreuses petites pièces de plastique, on n’est pas dans du vaisseau habituel. On ne peut pas dire non plus qu’il soit particulièrement beau, mais ça change de ce qu’on a l’habitude de voir, et surtout ça montre bien la diversité des espèces rencontrées dans la saga « Star Trek » (les Xindis apparaissent dans la série « Enterprise »). Il suffit pour s’en convaincre de regarder les modèles extraterrestres qui sont sortis jusqu’ici, c’est la diversité qui prime !

Attention tout de même, le maintien de ce vaisseau sur son support est assez précaire, et j’ai peur qu’il ne survive pas à une chute. Méfiance donc…

 

Vaisseau de guerre insectoïde xindi 1  Vaisseau de guerre insectoïde xindi 2  Vaisseau de guerre insectoïde xindi 3

Vaisseau de guerre insectoïde xindi 5  Vaisseau de guerre insectoïde xindi 4  Vaisseau de guerre insectoïde xindi 6

Vaisseau de guerre insectoïde xindi 7

 

Bon, maintenant, c’est bien joli tout ça, mais il arrive quand le Voyager, hein ? Et puis le hors-série avec la station Deep Space Nine aussi ? A propos de ce dernier, cherchant à avoir quelques infos auprès du service client, j’ai posé quelques questions sur son hypothétique arrivée ainsi que, de manière plus générale, sur les hors-séries. Mais je n’ai eu aucune réponse. Le défaut de communication de Eaglemoss semble se confirmer, c’est bien dommage…

 

  
Facebooktwittergoogle_pluspinterestmailFacebooktwittergoogle_pluspinterestmail