Game of thrones – Le trône de fer – Les origines de la saga, de George R.R. Martin, Elio Garcia Jr et Linda Antonsson

Posted on 25 juillet 2016
Tout bon amateur de la saga du « Trône de fer » a eu l’occasion de s’apercevoir que George R.R. Martin n’a pas seulement inventé une intrigue complexe dans un monde imaginaire de chevalerie mais qu’il a aussi pensé à son histoire, et que celle-ci ne tient pas eu quelques lignes. Le livre dont il est question ici reprend donc tout ce que nous savons (jusqu’au tome 5 de la série, forcément) et nous le restitue, plus ou moins dans l’ordre, en tout cas de façon ordonnée, sous la forme de chroniques écrites par un mestre de la Citadelle.

 

Quatrième de couverture :

Voici enfin révélées par George R.R. Martin les origines d une saga légendaire.
Pour la première fois, ce luxueux ouvrage raconte toute l’histoire des 7 royaumes, toutes les batailles épiques, toutes les perfides trahisons et toutes les valeureuses résistances qui ont conduit aux événements des romans « Le Trône de Fer » et de la série « Game of Thrones ».
Pour ce faire, l’auteur a travaillé pendant plusieurs années avec Elio M. Garcia Jr et Linda Antonsson, les fondateurs du site de référence Westeros.org, peut-être les seuls à connaître ce monde aussi bien que leur créateur. George R.R. Martin a aussi fait appel aux plus grands artistes de fantasy pour illustrer cet ouvrage avec plus de 170 oeuvres inédites.
Voici enfin rassemblés tous les savoirs, toute l’érudition, tous les contes populaires accumulés, préservés et chantés des siècles durant par les mestres et les septons, les maegi et les ménestrels.
Voici toutes les chroniques passées de cet univers fascinant, de l’Âge de l’Aube à l’Âge des Héros, de l’arrivée des Premiers Hommes au couronnement d’Aegon le conquérant, de la création du Trône de fer à la rébellion de Robert et à la chute du roi fou, Aerys II Targaryen
Voici le compagnon officiel et indispensable à tous les fans de l’une des plus grandes épopées de tous les temps.

 

L’encyclopédie historique

Game of thrones, les origines de la saga - Martin - Garcia Jr - Antonsson - couvertureOui, nous sommes en présence de rien de moins qu’une encyclopédie historique du monde du « Trône de fer ». Sans doute n’est-il donc pas destiné à n’importe quel lecteur de la série de George R.R. Martin, mais plutôt aux fans désirant tout savoir ou presque. Et de ce côté-là, on peut dire qu’on est servi ! Partant depuis le tout début du monde (ou plutôt de ce qu’on en connaît, avec toutes les réserves d’usage puisque, de manière plutôt bien vue, cette encyclopédie est écrite par un mestre contemporain des derniers événements de la saga, on est donc loin d’un narrateur omniscient sachant tout d’un monde pourtant plein de mystères pour les personnages évoluant en son sein), on nous conte ensuite l’arrivée des Premiers Hommes (en n’oubliant pas non plus de faire mention des Géants et des Enfants de la Forêt) puis des Andals, le conflit de ces derniers avec les Targaryen, la domination targaryenne sur Essos puis le Fléau de Valyria les poussant vers Westeros, etc… Certains mystères bien gardés restent tout de même non résolus, ainsi le Fléau de Valyria reste bien obscur. De même, le temps des Géants et des Enfants de la Forêt reste peu détaillé, noyé dans les légendes depuis des milliers d’années…

Une fois les Targaryen débarqués sur Westeros, nous avons droit à la conquête d’Aegon le conquérant (le bien nommé !) décrite de manière précise et détaillée. S’en suit la description de toute la dynastie targaryenne sur trois siècles, avec moults détails et autres événements d’importance (la rébellion Feunoyr, la Danse des Dragons, etc…) narrés tout au long de la biographie des différents rois, jusqu’au roi fou, Aerys II, renversé par Robert Barathéon. Oui, tout ceci est passionnant mais n’intéressera qu’une petite frange de lecteurs, les amoureux de l’histoire imaginaire, presque les exégètes de l’oeuvre de Martin (j’exagère un peu puisque ce n’est pas une analyse de l’oeuvre que nous avons ici mais vous voyez le topo). Pourtant, c’est une mine de renseignements qui remet bien les choses en place alors qu’on pourrait facilement se perdre dans tous ces noms si proches voire identiques…

Et pourtant, ce n’est pas tout ! Puisque qu’après l’histoire targaryenne et la rébellion de Robert, c’est la description géographique du monde qui s’étale devant nous ! Les Sept Couronnes et leur familles dominantes sont détaillées, et même au-delà, jusqu’au bout d’Essos (les cités libres bien sûr, et plus encore, jusqu’à Asshaï, à son extrémité est). Chaque région voit son histoire détaillée (surtout avant l’arrivée des Targaryen, puisque le reste est déjà décrit dans l’histoire de la dynastie), parfois dans le détail (les Îles de Fer ont droit à une grosse partie) avec également une partie sur chaque capitale, ainsi qu’une carte de la région en question (mais pas très détaillée, j’y reviendrai).

Enfin, pour achever ce « volumineux volume » (un peu plus de 300 pages avec une belle reliure et un papier de qualité, pour un poids proche des trois kilos !), quelques arbres généalogiques (les Targaryen, les Stark et les Lannister) permettent de mieux cerner les liens familiaux parfois complexes de ces familles toutes plus ou moins liées.

Cet article ne serait pas complet sans mentionner les nombreuses et superbes illustrations qui ornent le livre à chaque page ou presque. Quelques noms prestigieux (Ted Nasmith notamment) et surtout deux français qui ont en plus l’honneur d’être les mieux représentés en nombre d’illustration : Marc Simonetti et Magali Villeneuve (les superbes visages de cette dernière étant reconnaissable entre mille). Avec tout ces talents, cet ouvrage devient une véritable oeuvre d’art.

Un ouvrage singulier donc, mais qui a l’énorme avantage de centraliser tout ce qui est connu de l’histoire du monde inventé par Martin, et permet de s’y plonger dès lors qu’on se pose des questions ou qu’une allusion trop rapide n’a pas été intégrée (je pense ici à la série télé qui va parfois vite, mais c’est normal, sur les choses historiques, les romans n’ayant pas ce problème mais ont disséminé tous ces renseignements sur des milliers de pages). Seul bémol : les cartes sont relativement peu détaillées et n’apparaissent que sur la partie « géographique », alors que toute la partie targaryenne fait usage de nombreux noms qui ne sont situés sur aucune carte. À moins que cela ne soit un stratagème pour vendre en plus le gros volume contenant une douzaine de très grandes cartes de toutes les parties du monde (et comme je suis faible et que j’aime les cartes…)…

Quoiqu’il en soit, ce livre me semble être un passage obligé pour tout amateur du « Trône de fer », un ouvrage qui fourmille de renseignements permettant d’embrasser de manière aisée tout l’histoire de ce monde passionnant (et dont la forme est, par elle-même, un argument suffisant pour en justifier l’achat). Et moi, j’adore.

 

Lire aussi l’avis de Accalia.

 

Et histoire de faire un peu envie, ou pour les indécis, quelques photos prises à l’arrache. Si avec ça, vous n’avez pas envie d’aller y voir de plus près…

Game of thrones - Les origines de la saga - martin - 01  Game of thrones - Les origines de la saga - martin - 02  Game of thrones - Les origines de la saga - martin - 03

Game of thrones - Les origines de la saga - martin - 06  Game of thrones - Les origines de la saga - martin - 07  Game of thrones - Les origines de la saga - martin - 09

Game of thrones - Les origines de la saga - martin - 04  Game of thrones - Les origines de la saga - martin - 05  Game of thrones - Les origines de la saga - martin - 08

Game of thrones - Les origines de la saga - martin - 10  Game of thrones - Les origines de la saga - martin - 11

  

Facebooktwittergoogle_pluspinterestmailFacebooktwittergoogle_pluspinterestmail