Collection les vaisseaux Star Trek : le raptor klingon et l’USS Enterprise-B

Le voilà le douzième envoi, censé être mon dernier puisque j’avais dit que je m’arrêtais une fois le quatrième cadeau reçu (l’USS Enterprise-D du futur). Je dis bien censé car Eaglemoss m’a encore fait une entourloupe, j’y reviens en fin d’article…

En attendant, le premier modèle de cette nouvelle livraison est le raptor klingon (quatrième vaisseau klingon de la collection jusqu’ici), vaisseau qui apparaît dans la série « Enterprise ». Encore une fois un design très klingon, c’est à dire pas design du tout ! 😛 Ou plutôt assez foutraque, même si la forme générale reste intéressante (que l’on retrouve avec l’Oiseau de proie, le K’t’inga ou le Vor’cha). Ce sont les détails qui le rendent klingon : des morceaux de câbles, des parties métalliques qui dépassent, etc… On est loin des design très profilés de la Fédération.

La figurine est gris métallisé, rehaussée de nombreux détails de peinture pour l’enjoliver (moteurs, nacelles, réacteur, senseurs, etc…), avec même le blason klingon sur une aile, comme sur le Vor’cha. Le travail de sculpture est correct, et elle est constituée en majorité de métal, ce qui lui donne un bon poids et une bonne stabilité.

 

Raptor klingon 01  Raptor klingon 02  Raptor klingon 04

Raptor klingon 03  Raptor klingon 05  Raptor klingon 06

Raptor klingon 07

 

Le deuxième vaisseau est l’Enterprise-B, version du célèbre fleuron de la flotte de la Fédération qui apparaît dans le film « Star Trek Générations ». Une version qui fait rudement à l’Excelsior. Et pour cause, ce vaisseau est une évolution du modèle qui fut très longtemps utilisé au sein de la Fédération. L’air de famille est donc très prononcé, le profil est le même. Quelques évolutions tout de même : la soucoupe de l’Enterprise-B est un tout petit peu plus grande, on y trouve deux moteurs à impulsion supplémentaires, les nacelles sont également plus longues. Etant de la famille de l’Excelsior, ce vaisseau ne laissera sans doute pas indifférent puisque je crois savoir que ce design a ses détracteurs, mais je fais partie de ceux qui l’apprécie (ce profil !) donc pour moi tout va bien.

Concernant la figurine en elle-même, là aussi c’est une évolution de l’Excelsior, notamment grâce à un travail de peinture un peu plus poussé (sur la coque technique par exemple), ou bien une soucoupe constituée entièrement de métal. Malheureusement certains détails gardent leur défaut comme le déflecteur qui reste un simple rond de peinture bleu (un plastique semi-transparent bleu serait tellement plus esthétique, d’autant que cela a déjà été fait, sur le Thunderchild, le Prometheus ou l’Enterprise-E (en orange sur ce dernier)). Mais globalement, on reste sur un vaisseau réussi, dans la veine de l’Excelsior côté design, en mieux fini côté figurine.

USS Enterprise B 02  USS Enterprise B 01  USS Enterprise B 03

USS Enterprise B 04  USS Enterprise B 05  USS Enterprise B 06

USS Enterprise B 07  USS Enterprise B et Excelsior 01  USS Enterprise B et Excelsior 02

 

Et donc, la fameuse entourloupe. Passons sur le fait que sans être prévenu je n’ai rien reçu au mois de juillet (j’ai réclamé bien sûr, et on m’a renvoyé un mail générique m’indiquant que mon colis a bien été expédié le XX/XX/2016. Je n’invente rien, les X font partie du texte ! Bref, zéro pointé au service client sur ce point, puisque d’une part je n’apprécie pas vraiment recevoir un mail qui ne donne aucune info et n’a été corrigé par personne, et d’autre part le colis n’avait alors pas été envoyé puisque je l’ai reçu fin août…).

Ce qui me gêne un peu plus, c’est que je devais donc recevoir la quatrième cadeau d’abonné (l’Enterprise-D du futur, celui que l’on voit dans le tout dernier épisode de la série « The next generation »). Sauf que non. Car il est en rupture de stock. Evidemment il me sera envoyé plus tard, mais moi qui voulais profiter de cet envoi pour en terminer avec mon abonnement, je pense attendre un peu car si je me désabonne, au vu des boulettes d’Eaglemoss, j’ai peur de me jamais le recevoir… Bref, rien de bien grave si on y réfléchit, mais tous ces problèmes (que je ne compte plus depuis le début de mon abonnement) me fatiguent… La preuve c’est que cette partie « réclamation » va finir par devenir plus longue que celle sur les vaisseaux…

 

  
Facebooktwittergoogle_pluspinterestmailFacebooktwittergoogle_pluspinterestmail