Légendes de la Garde, de David Petersen

Posted on 22 octobre 2016
Encore une conspiration de blogueurs ! Et d’une blogueuse en particulier, à savoir VERT, qui a insidieusement implanté dans mon subconscient l’envie de lire la série des « Légendes de la Garde » de David Petersen. Et comme j’étais dans une séquence « ANIMALIÈRE », j’ai cédé à la tentation. Mais la tentation a parfois (souvent ?) du bon…

 

Légendes de la Garde - 06

 

Il est rare que je parle de BD par ici, pour la simple et bonne raison que j’en lis peu. Ça coûte cher, j’ai trop de romans à lire, et pas assez de temps à consacrer à cette forme d’expression artistique. Et puis parfois, au détour d’un ou plusieurs articles, il y a cette petite étincelle qui ne demande qu’à s’éveiller qui se retrouve soudainement alimentée et se transforme en flamme vive. Et dans ces cas-là, une seule solution : courir trouver l’objet du désir ! Et pour contourner le problème du coût, rien de mieux qu’une médiathèque. C’est ce que j’ai fais avec « Légendes de la Garde » de David Petersen (avec les quatre tomes d’un coup tant qu’à faire !), suite à un article de Vert qui m’avait titillé. Passant par un intérêt soudain pour la fantasy animalière, j’ai fini par céder. Et je ne le regrette pas.

 

Légendes de la Garde - 01

 

Alors donc, « Légendes de la Garde », kézaco ? La Garde est un corps de souris soldats chargé de patrouiller et sécuriser le royaume des souris, dans un contexte médiéval. Les ennemis des souris sont des animaux sauvages bien sûr tels serpents, hiboux, renards ou furets. Mais il y a aussi une vraie intrigue avec complots, trahisons, etc… Les deux premiers tomes forment un tout, le troisième revient sur le passé d’un personnage important, tandis que le quatrième est un recueil de petites histoires racontées aux héros des deux premiers volumes encore enfants.

 

Légendes de la Garde - 03

 

Je ne vais pas entrer ici dans le détails des volumes, sachez seulement que sous des apparences enfantines se cache un véritable récit médiéval avec un univers qui devient de plus en plus consistant au fil des tomes (avec différents cités disséminées sur tout le territoire qui ont chacune leur identité propre), des héros attachants avec de vraies personnalités, des intrigues simples mais offrant leur lot de surprises, et des situations qui n’ont rien d’enfantines (il y a des combats, il y a des morts, les épées des souris de la Garde ne sont pas là pour faire joli, elle tranchent !). On est tout simplement dans un vrai récit médiéval vu à hauteur de souris (et du coup, vous ne verrez jamais plus les hiboux comme avant !), pour lesquels on s’amusera à trouver tout un tas de références (comment ne pas penser à la Moria avec cette cité souterraine abandonnée par les furets ?).

 

Légendes de la Garde - 05

 

Un étonnant format carré, des dessins superbes et qui se bonifient de tomes en tomes (les deux premiers sont très jolis, le troisième, sans doute le meilleur de la série, dessin comme histoire, est superbe, le quatrième très varié avec ces pages ressemblant à de véritables parchemins enluminés), difficile de résister à cette série plus profonde qu’il n’y paraît, plus noire aussi, mais terriblement attachante. J’ai aimé rencontrer Kenzie, Lieam, Sadie, Saxon et Celanawe, et j’ai déjà hâte de replonger dans le territoire des souris puisque l’auteur travaille sur un nouveau volume (mais ça commence à faire longtemps, et les nouvelles se font rares…) qui reviendra dans le passé sur la guerre entre les souris et les furets. Vivement une traduction (ou pas d’ailleurs, ça ne m’empêchera de lire ces nouvelles aventures !).

 

Légendes de la Garde - 02

 

  
Facebooktwittergoogle_pluspinterestmailFacebooktwittergoogle_pluspinterestmail