Nouvelles

Bifrost 94, spécial John W. Campbell Jr.

Posted on 6 mai 2019

Hop, un nouveau Bifrost, consacré à un homme dont l’importance en tant qu’éditeur est supérieure à celle qu’il a eu en tant qu’auteur, j’ai nommé John W. Campbell Jr., le « façonneur d’âge d’or » d’après la couverture illustrée relativement sobrement par Nicolas Sarter. Après un édito centré sur l’homme de ce…

Suite ->

Gwendy et la boîte à boutons, de Stephen King et Richard Chizmar

Posted on 31 janvier 2019

On ne présente plus Stephen King. Et même si je l’ai beaucoup lu durant l’adolescence, je dois avouer l’avoir perdu de vue depuis pas mal d’années (ça me rappelle d’ailleurs qu’il faut que je me remette sérieusement  àla lecture de « La tour sombre »). J’ai pourtant le souvenir de quelques romans…

Suite ->

Les attracteurs de Rose Street, de Lucius Shepard

Posted on 17 janvier 2019

Avec cet article, je serai à jour sur les parutions de la collection « Une heure-lumière » du Bélial’. Ça commence à se savoir mais cette collection atteint un niveau qualitatif très élevé tout publiant des textes très différents. Certes la SF domine largement, mais le spectre SF est large et la…

Suite ->

Retour sur Titan, de Stephen Baxter

Et on poursuit dans la collection « Une heure-lumière » avec la dernière parution en date, « Retour sur Titan » de Stephen Baxter. L’auteur fait partie des grands noms de la hard-SF, dont font partie les « grands B » (Baxter, Bear, Benford, Brin) mais aussi Greg Egan, Vernor Vinge ou Peter Watts, entre autres….

Suite ->

Au-delà du gouffre, de Peter Watts

Quand on parle de hard-SF contemporaine, on entend souvent revenir les mêmes noms, notamment Greg Egan, Stephen Baxter et quelques autres dont Peter Watts. « Au-delà du gouffre » est un recueil de nouvelles sans équivalent anglo-saxon, une bonne introduction à un auteur qui n’est certes pas des plus prolifiques mais qui…

Suite ->

La ballade de Black Tom, de Victor LaValle

Dans l’optique de lire cette novella de Victor LaValle, sortie dans l’excellente collection « Une heure-lumière » du Bélial’, j’avais lu il y a peu le récit pas inintéressant sur le plan narratif (sans atteindre les sommets toutefois) mais assez gerbant sur le plan social « L’horreur de Red Hook » de H.P. Lovecraft….

Suite ->

Older Posts

Ça s'abonne :

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Rejoignez les 1 055 autres abonnés

Ça fouille :