17 juin 2011

Le Déchronologue de Stéphane Beauverger

Posted on 17 juin 2011

Quatrième de couverture : « Je suis le capitaine Henri Villon, et je mourrai bientôt. Non, ne ricanez pas en lisant cette sentencieuse présentation. N’est-ce pas l’ultime privilège d’un condamné d’annoncer son trépas comme il l’entend ? C’est mon droit. Et si vous ne me l’accordez pas, alors disons que je…

Suite ->

Ça s'abonne :

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Rejoignez les 1 041 autres abonnés

Ça fouille :