Science-fiction

Pardon, s’il te plaît, merci, de Charles Yu

Posted on 18 juillet 2019

L’envie de découvrir Charles Yu, un auteur que son éditeur (Aux Forges de Vulcain) défend bec et ongles et lui prédit un grand avenir, me trottait dans la tête depuis un moment. La première approche ayant été effectuée avec succès (la magistrale nouvelle « Fable »), revoici donc Charles Yu dans un…

Suite ->

Trois ombres sur Paris, de H.J. Magog

Posted on 15 juillet 2019

Le « merveilleux-scientifique », à la faveur d’une exposition à la BnF, a le vent en poupe : encyclopédie, articles, podcasts, émissions de radio, il est difficile de passer à côté de ce phénomène pour l’amateur de science-fiction. Je m’y suis d’ailleurs déjà plus que frotté avec les excellents « L’oeil du purgatoire »…

Suite ->

Le triomphe, Capitaine Futur tome 4, de Edmond Hamilton

Posted on 27 juin 2019

Le Capitaine Futur revient pour de nouvelles aventures ! Après avoir parcouru le système solaire au gré de ses périlleuses missions pour sauver l’humanité dans les trois premiers volumes, le voici qui va à nouveau… parcourir le système solaire pour à nouveau sauver l’humanité. oui c’est rengaine, mais quand on…

Suite ->

Les meurtres de Molly Southbourne, de Tade Thompson

Posted on 24 juin 2019

Et après « Helstrid », j’en termine avec mon petit rattrapage des dernières sorties de la collection « Une heure-lumière », pour être enfin à jour (en tout cas au moment de ma lecture…). Place à nouveau à Tade Thompson qui est décidément sur le devant de la scène en ce moment, puisque son…

Suite ->

Quelques nouvelles… (10)

Posted on 21 juin 2019

Retour sur quelques nouvelles indépendantes lues (ou audiolues…) ici ou là. Avec trois écrivain(e)s encore jamais lu(e)s. Et surtout, trois très belles découvertes.   « Fable », de Charles Yu Vous ne connaissez pas Charles Yu ? Avant la lecture de cette nouvelle, moi non plus. Du moins, j’avais bien vu passer quelques…

Suite ->

Helstrid, de Christian Léourier

Posted on 13 juin 2019

Après les deux dernières novellas critiquées sur ce blog (« Défaillances systèmes » de Martha Wells et « ÉLÉVATION » de Stephen King), il était temps de revenir aux fondamentaux, à savoir la collection qui a relancé ce format en France, j’ai nommé « Une heure-lumière » aux éditions du Bélial’. C’est que j’ai pris du retard moi…

Suite ->

Older Posts

Ça s'abonne :

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.

Rejoignez les 1 072 autres abonnés

Ça fouille :