Fables, tome 1, de Bill Willingham et Lan Medina

Posted on 15 mai 2013

Toujours dans l’optique de chercher des comics de qualité, mais pas toujours « super-héroïques », l’annonce d’un jeu vidéo adapté de cette série m’a fait m’y intéresser. Bonne pioche !

 

Quatrième de couverture :

Les héros de contes de fées existent et vivent parmi nous ! Chassés de leurs royaumes par l’Adversaire, les Fables trouvent refuge dans notre monde et établissent leur communauté au cœur même de New York. Mais loin du conte de fées, la soeur de Blanche-Neige, Rose Rouge, est trouvée assassinée, et c’est à Bigby, shérif de Fableville et Grand Méchant Loup repenti, de résoudre l’affaire. Deux suspects se détachent : Barbe Bleue, ex-amant de la jeune victime et serial killer compulsif, et Jack, bon à rien débonnaire descendu de son haricot.

 

Légendes en exil

Fables 0Les personnages des fables et autres contes pour enfants vivent parmi nous ! Chassés de leur monde, ils se sont réfugiés puis intégrer dans notre société. Voilà l’idée de départ de cette série. Simple mais diablement bien vue, car elle permet une multitude d’histoires et de possibilités !

Dans ce premier tome, qui met en place un certain nombre de personnages, souvent très connus, parfois moins, le shérif de cette communauté, Bigby, le fameux Grand Méchant Loup, est chargé d’enquêter sur la disparition de la sœur de Blanche-Neige, Rose Rouge. Menée comme une enquête policière (ce qu’elle est d’ailleurs), cette histoire relativement classique au départ prend une toute autre dimension grâce à ses personnages. On est en effet constamment à le recherche de ces personnages de contes qui peuplent le récit. Entre la froide Blanche-Neige en adjointe du maire (le Roi Cole, issu du conte anglais « Old King Cole »), Fables 1un Jack (vous vous souvenez de son haricot magique ?) un peu bête, un Grand Méchant Loup repenti, un Prince Charmant en véritable ordure, le couple de la Belle et la Bête en pleine dérive, un Barbe Bleue bien mystérieux et richissime, les trois petits cochons, etc, c’est un univers passionnant et foisonnant (et qui ne pourra que s’agrandir dans les tomes suivants) que met en place l’auteur Bill Willingham.

L’histoire est bien menée, de façon claire jusqu’aux révélations finales de l’enquêteur Bigby, avec un suspense bien géré, même si certaines effets sont un peu prévisibles. Quant aux dessins, même s’ils n’ont rien de remarquable (et des couleurs parfois étranges), ils font bien leur boulot. En fin de volume, on trouve également une histoire écrite, nous expliquant un plus plus profondément le déroulement de l’invasion du monde des Fables par l’Adversaire et comment le Grand Méchant Loup s’est retrouvé dans notre monde.

Fables 3Une lecture bien agréable donc, dans un univers à l’énorme potentiel (et l’auteur a eu l’intelligence de rester cohérent avec les contes, en prolongeant leur histoire comme Blanche-Neige qui n’a pas vécu une grande histoire avec son Prince Charmant volage, ou bien en s’appuyant sur elle comme avec la malédiction de la Bête qui resurgit quand son couple avec la Belle bat de l’aile…), qui ne manquera pas de se prolonger avec les volumes suivants.

  
Facebooktwittergoogle_pluspinterestmailFacebooktwittergoogle_pluspinterestmail