Zapping cinéma, épisode 5

Beaucoup de sorties cinéma très attendues en ce moment, j’ai eu un peu de mal à aller voir tout ce que je voulais ces dernières semaines, et encore plus de mal à chroniquer tout cela alors que les deux premiers de la liste auraient dû bénéficier d’un article entier… C’est dur la vie de blogueur !^^

 

La stratégie Ender - afficheLa stratégie Ender, de Gavin Hood

Une adaptation attendue d’un roman célèbre et multi-primé. Et c’est mission accomplie, mais sans mention. En effet, on est là dans l’adaptation la plus respectueuse, mais aussi la plus sage. Il manque cette petite étincelle qui fait vibrer. Le film reste très froid (mais c’est aussi ce que j’avais reproché au roman, tout s’explique), et même si l’essentiel du roman y est (jusqu’au twist final plutôt bien amené, et même le dernier chapitre bien différent du reste), le tout reste trop gentil pour marquer. Dommage alors qu’il y avait le potentiel pour quelque chose de beaucoup plus transgressif… Hollywood, toujours Hollywood…

 

Le Transperceneige - afficheLe Transperceneige, de Bong Joon Ho

Un film très attendu dans le petit milieu de la SF car adapté d’une BD française et réalisé par un coréen, promesse d’un film non-hollywoodien. Et c’est effectivement le cas. Sombre, glauque, violent, mais aussi porteur de multiples réflexions sur la lutte des classes, l’écologie, la survie, la rédemption, etc… Certes Hollywood est présent à travers le casting (et sans doute à travers quelques billets verts qui ont bien aidé le film à se faire), composé notamment de Chris Captain America Evans, William Hurt, Tilda Swinton (qui cabotine à mort, mais parvient malgré tout à trouver un juste équilibre entre sérieux et caricature) et Ed Harris (que j’ai bien plaisir à revoir), mais la réalisation reste sans concession, et on y retrouve une belle influence asiatique (les énormes ruptures de ton en laisseront plus d’un pantois !). Il y a la forme, il y a du fond, vraiment un film intéressant.

 

Et côté DVD/VOD, comme d’habitude, du vieux et du tout récent, mais que du bon !

Hellboy 2 - afficheHellboy 2, de Guillermo del Toro

A mon grand étonnement, car je ne connaissais pas à l’époque les comics sur le personnage, j’avais bien aimé le premier film Hellboy. Il était grand temps de voir le deuxième. C’est chose faite, et ce fut un grand plaisir ! Sur un ton bien différent du premier (Hellboy 2 est plus axé sur le fantastique, le merveilleux), on est dans un film à grand spectacle, maniant action et humour à juste dose (grosse dose d’action quand même hien !^^). L’inventivité de Guillermo del Toro se retrouve dans tout ce bestiaire, merveilleux et effrayant à la fois. On est presque dans un pur film de fantasy (aaaah, ce marché troll !). Et du coup, on attend toujours désespérément le troisième film…

 

Le Congrès - afficheLe Congrès, de Ari Folman

Voici le genre de film qui ne plaira pas à tout le monde. Partant sur un postulat intéressant (la possibilité de scanner des acteurs pour en faire des êtres numériques, propriétés des studios, les acteurs de chair et d’os devant s’effacer par contrat devant leur double), utilisant à merveille son actrice Robin Wright dans son propre rôle et qui démontre qu’elle a beaucoup de recul sur elle-même, critiquant vertement au passage l’industrie du cinéma, le film devient soudainement un film d’animation tirant vers la SF la plus pure et donc la plus perturbante pour le grand public, associée à une mise en image très allégorique. Un film clivant, que j’ai beaucoup apprécié. Madame beaucoup moins…

  
Facebooktwittergoogle_pluspinterestmailFacebooktwittergoogle_pluspinterestmail