Un an dans les airs, de Raphaël Albert, Jeanne-A Debats, Nicolas Fructus, Raphaël Granier de Cassagnac et Johan Heliot

Posted on 14 janvier 2016
La collection « Ourobores » de Mnémos commence à sérieusement s’enrichir au fil des ans. A la fois littéraire et graphique, il était inévitable que je finisse par m’y intéresser. Le FINANCEMENT PARTICIPATIF du nouvel ouvrage de la collection, « Jadis » (sur lequel je reviendrai bien évidemment en temps et en heures), m’en a donné l’occasion avec la possibilité de recevoir « Un an dans les airs » dans les contreparties.

 

Quatrième de couverture :

Avec « Un an dans les airs », découvrez en exclusivité mondiale l’unique voyage extraordinaire entrepris par Jules Verne lui-même! Dans « Un an dans les airs », vous rencontrerez les véritables Capitaine Nemo, Phileas Fogg et autres Robur le Conquérant. Dans un périple à vous couper le souffle. vous survolerez la jungle africaine, l’Antarctique, les Indes et les Amériques ; vous franchirez l’Himalaya! Et ceci à bord de la plus incroyable des machines volantes jamais conçue!

 

Où l’expression « beau livre » prend tout son sens

Un an dans les airs - couvertureCe n’est pas une surprise, je le savais déjà pour avoir vu les différents articles chez les blogopotes et pour l’avoir feuilleté notamment lors du festival « Etonnants Voyageurs » de Saint Malo en 2014 (mais pas acheté car 36€, c’est une somme) mais ce livre confirme mon impression de manière éclatante : la collection « Ourobores » de Mnémos est une vraie mine d’or ! Nicolas Fructus aux illustrations, c’est évidemment un gage de qualité, et quand en plus il ajoute à ses habituelles fresques un joli travail avec des photos « d’identité » d’époque (sur plaques de verre), ça ajoute un charme supplémentaire.

Car oui, nous sommes en 1869, époque vernienne s’il en est. Le célèbre auteur nantais est d’ailleurs un des personnages mis en scène. Replaçons un peu les choses. Jules Verne est déjà célèbre en 1869. Alors auteur, entre autres de « Cinq semaines en ballon », « Voyage au centre de la Terre » ou bien « De la Terre à la Lune », il est bien installé. Il va pourtant se retrouvé impliqué dans une aventure rocambolesque et inimaginable avec Félix Nadar, Philipp Daryl et Julie Servadac : embarquer à bord de Célesterre, une incroyable cité flottante !

C’est cette aventure qui nous est contée ici, mélangeant habilement personnages historiques et fictifs et surtout ultra-référencée sur les oeuvres de Jules Verne (mais pas que, ça foisonne dans tous les sens !). De nombreuses rencontres seront au rendez-vous, et cette aventure sera la source d’inspiration de nombreux romans de Verne. On nage donc ici en pleine méta-fiction, une oeuvre qui, grâce à la grande érudition des auteurs, fonctionne parfaitement bien. C’est passionnant à lire (hé oui, les illustrations sont loin d’être la seule qualité de ce livre !) et cette année passée sur Célesterre en compagnie de ce quatuor (Jeanne-A Debats « incarne » Julie Servadac, Raphaël Albert se charge de Nadar, Johan Heliot est Jules Verne, Raphaël Granier de Cassagnac se retrouve en Philippe Daryl. Nicolas Fructus trouve d’ailleurs lui aussi un personnage à incarner) est d’ailleurs résolument vernienne, tout à fait dans le ton de l’auteur à tel point qu’on pourrait la vendre comme une oeuvre de Jules Verne, on n’y verrait que du feu !

Célesterre est d’ailleurs une idée fascinante, imaginez une cité flottante, habitée par des personnes de toutes origines, toutes religions, vivant en harmonie. L’idée d’une cité flottante n’a rien de nouveau en soi (le jeu vidéo « Bioshock Infinite » est aussi passé par là), mais son traitement et la façon qu’ont les auteurs d’imbriquer cela dans notre vraie histoire et l’histoire personnelle de Jules Verne lui donne un intérêt tout particulier.

Tout à fait accessible à qui n’est pas un connaisseur de l’auteur, « Un an dans les airs » est donc une vraie belle découverte. Si toutes les oeuvres de cette collection sont du même acabit, je ne vais pas me priver de l’explorer un peu plus !

Quelques photos, un peu pourries, téléphone portable oblige, désolé, mais ça donne une idée du bouquin, illustrations, mise en page, etc…

Un an dans les airs - 05  Un an dans les airs - 04  Un an dans les airs - 03

Un an dans les airs - 02  Un an dans les airs - 01

 

Lire aussi l’avis de Lune, Tigger Lilly, Cornwall, Blackwolf.

Chronique rédigée dans le cadre du challenge « Francofou 3 » de Doris.

Challenge-Francofou-300x300

 

  
Facebooktwittergoogle_pluspinterestmailFacebooktwittergoogle_pluspinterestmail