Tag modifié : 12 livres qui sortent en 2017

Posted on 23 janvier 2017

Aaaaah, les tags. Ces trucs qui courent sur la blogosphère et qu’on ne peut s’empêcher de faire circuler (ou pas). Surtout quand on a dans ses contacts une dingue de ces trucs-là. Et donc du coup, au détour d’une conversation, cette chère Lutin82 m’enjoint à reprendre un des tags qu’elle a mis en avant sur son blog, en le modifiant à ma convenance. Ainsi, le tag « 12 livres à lire en 2017 », trop contraignant pour moi qui ne fais quasiment jamais de programme de lecture, devient « 12 livres qui sortent en 2017 et qui m’intéressent » (la nuance est importante, et n’engage pas à la lecture).

Bon, ok, 12 livres c’est peu, il y en a plein qui m’intéressent. Et cette liste, faite un peu à la va-vite, serait sans doute différente si j’y réfléchissais un peu plus. Mais disons qu’elle représente ce qui me botte bien, là maintenant tout de suite, sans trop réfléchir. J’aurais bien illustré tout ça avec de belles couvertures françaises, mais certaines parutions étant encore lointaines, j’ai du opter pour les couvertures VO en ce qui concerne les romans étrangers. Quant au roman français cité un peu lointain, je n’ai pas grand chose sous la main…

Allez, c’est parti. Pas de classement, pas d’ordre de préférence, juste une liste de courses. 😉

 

Mes vrais enfants – Jo Walton

Mes vrais enfants - Walton - couvertureConsidéré par beaucoup comme LE chef d’oeuvre de Jo Walton, ce roman était attendu de longue date. Le voici enfin (et déjà sur ma PAL). Sortie le 19 janvier, Denoël Lunes d’Encre.

Née en 1926, Patricia Cowan finit ses jours dans une maison de retraite. Très âgée, très confuse, elle se souvient de ses deux vies. Dans l’une de ces existences, elle a épousé Mark, avec qui elle avait partagé une liaison épistolaire et platonique, un homme qui n’a pas tardé à montrer son véritable visage. Dans son autre vie, elle a enchaîné les succès professionnels, a rencontré Béatrice et a vécu heureuse avec cette dernière pendant plusieurs décennies. Dans chacune de ces vies, elle a eu des enfants. Elle les aime tous… Mais lesquels sont ses vrais enfants : ceux de l’âge nucléaire ou ceux de l’âge du progrès ? Car Patricia ne se souvient pas seulement de ses vies distinctes, elle se souvient de deux mondes où l’Histoire a bifurqué en même temps que son histoire personnelle.

 

Dark matterBlake Crouch

ApophisDark matter - Crouch - couverture en parle bien; et même si ce roman ne fait pas partie de mes priorités, j’ai bien envie de me pencher dessus à l’occasion. D’autant qu’il semble y avoir un peu de « L’échange » en lui (tout comme « Mes vrais enfants » juste au-dessus d’ailleurs), et ça ça me plait tant ce roman m’avait marqué. Sortie le 4 janvier, J’ai Lu Nouveaux Millénaires.

Un soir, en rentrant chez lui, Jason Dessen, professeur de physique, est agressé et kidnappé par un inconnu masqué. Quand il reprend connaissance, tout a changé : Daniela n’est plus sa femme, leur fils Charlie n’est jamais né, et Jason lui-même est un physicien de premier plan à l’aube d’une découverte fondamentale. Que lui est-il arrivé ? Qui lui a volé sa vie, et pourquoi ? Les réponses à ces questions entraîneront Jason sur les multiples chemins d’un voyage extraordinaire, au cours duquel il devra se confronter à son plus dangereux ennemi : lui-même.

 

Le sommeil des géantsSylvain Neuvel

Le sommeil des géants - Neuvel - couvertureIl est arrivé un peu par surprise, mais semble avoir des atouts pour convaincre. Avec une narration basée sur des comptes-rendus d’entretiens, des journaux intimes, etc, et semblant embarquer une bonne dose de sense of wonder, j’avoue être curieux. Sortie le 4 janvier, Le Livre de Poche.

Dakota du Sud. Rose Franklin a onze ans lorsqu’elle chute à vélo dans un trou immense. Quand elle reprend ses esprits, elle se découvre au creux d’une main de métal géante, parcourue de réseaux lumineux.
Dix-sept ans plus tard, l’énigme demeure. Comment la main est-elle arrivée là et à quoi peut-elle bien servir ? La datation au carbone 14 défie l’entendement et l’objet semble doué de vie.
Devenue une physicienne reconnue, Rose se prépare à une aventure d’envergure : diriger une équipe secrète chargée de percer le mystère de la main métallique. Commence alors une quête à la fois passionnante et périlleuse, où temps anciens et avenir pourraient bien être indéfectiblement liés. 

 

La chute de la maison aux flèches d’argentAliette de Bodard

La chute de la maison aux flèches d'argent - de Bodrad - couvertureAliette de Bodard commence à avoir une notoriété bien installée aux USA. Étonnant pour cette française qui vit à Paris… mais publie en langue anglaise ! Ce roman français est donc passé par la voie de la traduction ! Paris, des magiciens, des luttes d’influence… Pourquoi ne pas se laisser tenter, même si à la base je ne suis pas un grand fan de fantasy urbaine ? Du coup, sur ma PAL ! Sortie le 12 janvier, Fleuve Éditions.

Paris n’est que ruines et décombres depuis la Grande Guerre magique qui a opposé les Maisons régnant sur la capitale. Et celles-ci n’ont pas été épargnées : elles ne sont plus que l’ombre de leur splendeur d’antan. La Maison aux Flèches d’Argent fut la plus puissante parmi toutes. Mais sa position est précaire dans l’équilibre fragile qui s’est instauré. Et en son cœur, au sein de Notre-Dame, une malédiction terrible est dissimulée, prête à se déchaîner sur elle.
Son destin est désormais lié à celui d’un jeune homme aux mystérieux pouvoirs et d’une nouvelle Déchue.
La puissante magie de l’ange suffira-t-elle à les sauver de la chute ?

 

2312Kim Stanley Robinson

2312 - Ronbinson - couvertureJe n’ai jamais lu Kim Stanley Robinson. Il n’est jamais trop tard pour bien faire. C’est un peu quitte ou double avec Robinson : on a certes la quasi assurance d’un roman blindé sur le côté prospectif jusque dans les moindres détails, au risque de s’ennuyer ferme. On verra bien… Sortie le 3 mai 2017, Actes Sud.

The year is 2312. Scientific advances have opened gateways to an extraordinary future. Earth is no longer our only home; new habitats have been created throughout the solar system, on moons, planets and in between. But in 2312, a sequence of events will force humanity to confront our past, present and future.
The first event takes place on Mercury, in the city of Terminator, itself a miracle of engineering on an unprecedented scale. For Swan Er Hong, it will change her life. Once a designer of worlds, now Swan will be led into a plot to destroy them.
2312 is a bold vision of humanity’s future and a compelling portrait of those individuals who will shape its events.

 

Luna – Ian McDonald

Luna New Moon - McDonald - couvertureEst-il nécessaire d’expliquer à quel point je considère Ian McDonald comme un des grands écrivains de la SF contemporaine ? Et à quel point je considère « Le fleuve des dieux » comme un chef d’oeuvre ? Bon, alors vous comprenez que j’attends son nouveau roman avec impatience (tiens, j’ai aussi « La maison des derviches » sur ma PAL, ça pourra servir pour un certain challenge… 😉 ). Sortie le 16 mars, Denoël Lunes d’Encre.

2110. Sur une Lune où tout se vend, où tout s’achète, jusqu’aux sels minéraux contenus dans votre urine, et où la mort peut survenir à peu près à n’importe quel moment, Adrianna Corta est la dirigeante du plus récent des cinq « Dragons », ces familles à couteaux tirés qui règnent sur les colonies lunaires. Elle doit l’ascension météoritique de son organisation au commerce de l’Hélium-3. Mais Corta-Hélio possède de nombreux ennemis, et si Adrianna, au crépuscule de sa vie, veut léguer quelque chose à ses cinq enfants, il lui faudra se battre et, en retour, ils devront se battre pour elle…Car sur la Lune, ce nouveau Far West en pleine ruée vers l’or, tous les coups sont permis.

 

24 views of Mt. Fuji, by Hokusai – Roger Zelazny

24 views of Mt Fuji by Hokusia - Zelazny - couvertureBon, là, il s’agit de la collection « Une heure-lumière » du Bélial’. J’aurais pu mettre dans cette liste toutes les parutions de la collection en 2017, mais ça aurait pris la moitié du classement. J’ai fait un choix, et en bon gros fan que je suis, j’ai choisi le texte de Roger Zelazny. Parce que c’est Zelazny. Sortie en août 2017, Le Bélial’.

A widow makes a pilgrimage in Japan to some of the locations of Hokusai’s views of Mt. Fuji, ultimately attempting to confront her former husband who had become a nearly all-powerful digital being (source Wikipedia) .

 

Les seigneurs de BohenEstelle Faye

Les seigneurs de Bohen - Faye - couvertureL’éditeur me fait baver quand il en parle (dark fantasy, avec en référence Glen Cook et Joe Abercrombie, et un accent sur les personnages féminins). J’espère ne pas être déçu. Sortie le 3 mars, Éditions Critic.

J’avais seize ans quand j’ai quitté la steppe. Mais je ne vais pas vous narrer mon histoire. Je ne vais pas non plus vous relater les exploits de grands seigneurs, de sages conseillers, de splendides princesses et de nobles chevaliers. Je croyais, quand j’étais jeune, que c’était dans ce bois qu’on taillait les héros. Je me trompais.
Je vais vous narrer les hauts faits de Sainte-Étoile, l’escrimeur errant au passé trouble, persuadé de porter un monstre dans son crâne. De Maëve la morguenne, la sorcière des ports des Havres, qui voulait libérer les océans. De Wenceslas le clerc de notaire, condamné à l’enfer des mines, et qui dans les ténèbres trouva un nouvelle voie… Et de tant d’autres encore, de ceux dont le monde n’attendait rien, et qui pourtant y laissèrent leur empreinte. Leur légende.
Et le vent emportera mes mots sur la steppe. Le vent, au-delà, les murmurera dans Bohen. Avec un peu de chance, le monde se souviendra.

 

DéracinéeNaomi Novik

Déracinée - Novik - couvertureAuréolé de plusieurs prix, ce roman m’attire de façon un peu inexplicable, alors que je n’ai quasiment rien lu à son propos. Je me méfie pourtant de l’effet « prix prestigieux » (il a remporté le Nébula, le Locus et le British Fantasy tout de même), mais là je m’avoue vaincu. Il est déjà sur ma PAL. Sortie le 11 janvier, Pygmalion.

Patiente et intrépide, Agnieszka parvient toujours à glaner dans la forêt les baies les plus recherchées, mais chacun à Dvernik sait qu’il est impossible de rivaliser avec Kasia. Intelligente et pleine de grâce, son amie brille d’un éclat sans pareil. Malheureusement, la perfection peut servir de monnaie d’échange dans cette vallée menacée par la corruption.
Car si les villageois demeurent dans la région, c’est uniquement grâce aux pouvoirs du “Dragon”. Jour après jour, ce sorcier protège la vallée des assauts du Bois, lieu sombre où rôdent créatures maléfiques et forces malfaisantes. En échange, tous les dix ans, le magicien choisit une jeune femme de dix-sept ans qui l’accompagne dans sa tour pour le servir.
L’heure est de la sélection approche et tout le monde s’est préparé au départ de la perle rare.
Pourtant, quand le Dragon leur rend visite, rien ne se passe comme prévu…

 

L’âme des horlogesDavid Mitchell

The bone clocks - mitchell - couvertureJe n’ai jamais lu David Mitchell non plus. Mais j’avais adoré le film des Wachowski tiré du roman « Cloud atlas ». Et les avis sont plus que positifs sur ses différents romans. Donc je compte profiter de la sortie de son nouveau récit pour m’y mettre enfin. Ha, et la critique de Gromovar fait très envie. Sortie le 6 avril, Éditions de l’Olivier.

Following a scalding row with her mother, fifteen-year-old Holly Sykes slams the door on her old life. But Holly is no typical teenage runaway: a sensitive child once contacted by voices she knew only as “the radio people,” Holly is a lightning rod for psychic phenomena. Now, as she wanders deeper into the English countryside, visions and coincidences reorder her reality until they assume the aura of a nightmare brought to life.

For Holly has caught the attention of a cabal of dangerous mystics—and their enemies. But her lost weekend is merely the prelude to a shocking disappearance that leaves her family irrevocably scarred. This unsolved mystery will echo through every decade of Holly’s life, affecting all the people Holly loves—even the ones who are not yet born.

A Cambridge scholarship boy grooming himself for wealth and influence, a conflicted father who feels alive only while reporting from occupied Iraq, a middle-aged writer mourning his exile from the bestseller list—all have a part to play in this surreal, invisible war on the margins of our world. From the medieval Swiss Alps to the nineteenth-century Australian bush, from a hotel in Shanghai to a Manhattan townhouse in the near future, their stories come together in moments of everyday grace and extraordinary wonder.

 

PlanetfallEmma Newman

Planetfall - Newman - couvertureEncore un coup de Gromovar, ce vil tentateur. Je lui fais confiance. Gare à lui si le roman n’est pas à la hauteur ! 😀 Sortie le 15 février, J’ai Lu Nouveaux Millénaires.

Renata Ghali believed in Lee Suh-Mi’s vision of a world far beyond Earth, calling to humanity. A planet promising to reveal the truth about our place in the cosmos, untainted by overpopulation, pollution, and war. Ren believed in that vision enough to give up everything to follow Suh-Mi into the unknown.

More than twenty-two years have passed since Ren and the rest of the faithful braved the starry abyss and established a colony at the base of an enigmatic alien structure where Suh-Mi has since resided, alone. All that time, Ren has worked hard as the colony’s 3-D printer engineer, creating the tools necessary for human survival in an alien environment, and harboring a devastating secret.

Ren continues to perpetuate the lie forming the foundation of the colony for the good of her fellow colonists, despite the personal cost. Then a stranger appears, far too young to have been part of the first planetfall, a man who bears a remarkable resemblance to Suh-Mi.

The truth Ren has concealed since planetfall can no longer be hidden. And its revelation might tear the colony apart…

 

Ce qui relie – Laurent Genefort

Parce que Laurent Genefort. Parce que space-opera. Parce que Laurent Genefort + space-opera. Faut-il en dire plus ? Sortie le 17 mars 2017, Éditions Critic (pas de couverture).

Pas de résumé, je reprends ce qu’en dit l’éditeur sur Elbakin.net :

Il s’agit d’un space opera ambitieux et haletant, qui raconte comment des pilotes indépendants, véritables aventuriers des étoiles, vont créer une compagnie de transport interstellaire capable de rivaliser avec les plus grandes. C’est un magnifique hommage à Edmond Hamilton, Jack Vance, et tous ces grands défricheurs de l’espace qui ont donné ses lettres de noblesse au space opera d’aventure.

 

Voilà, c’est une liste à plutôt « courte-vue » (beaucoup de sortie proches ou déjà sorties : 5 en janvier, 1 en février, 3 en mars, 1 en avril, 1 en mai, 1 en août), une liste forcément amenée à évoluer, d’autant que j’en ai sans doute oubliés. Pas sûr que je lise tout ça bien sûr, mais après tout ce n’est qu’une liste d’envies. J’aurais aussi pu citer « La bibliothèque de Mount Char » de Scott Hawkins, « Crashing heaven » de Al Robertson (les deux chez Lunes d’Encre), un autre Laurent Genefort chez Scrinéo, « Etoiles sans issue », un inédit directement en poche de Léo Henry, « La panse », mais il faut faire des choix. Il faudrait presque faire plusieurs listes dans l’année…

Je ne tague personne, libre à chacun de dresser sa liste s’il/elle le souhaite. 😉

 

  
Facebooktwittergoogle_pluspinterestmailFacebooktwittergoogle_pluspinterestmail