Apollo VII-XVII

Posted on 21 juillet 2019

En ce jour si particulier, et après les quelques articles spécifiquement liés à l’aventure Apollo publiés en début d’année (« Ils ont marché sur la Lune », « L’aventure Apollo » et « Apollo, des hommes sur la Lune », sans oublier le « Joyeux Noël 2018 »), je ne pouvais bien évidemment pas ne pas célébrer les 50 ans des premiers pas de Neil Armstrong sur la Lune, datant donc du 21 juillet 1969.

Et pour ce faire, voici une petite présentation essentiellement photographique du superbe, grand (30x30cm) et épais (320 pages dans un papier au grammage de 170 gsm) livre intitulé « Apollo VII-XVII ». Un livre (que j’ai acheté en édition collector, édition limitée à 3000 copies et désormais épuisée, mais l’édition classique, un peu plus petite et au papier plus léger reste disponible mais seulement une cinquantaine d’exemplaires et uniquement aux US…) initialement financé sur Kiskstarter qui s’intéresse donc aux vols habités du programme Apollo, qu’ils soient préparatoires ou bien aient atterri sur le Lune. Et il s’agit ici de faire la part belle aux photographies réalisées par les astronautes eux-même (donc pas de photos préparatoires, ni du décollage ou du retour sur Terre). Avec plus de 220 photos (sur les plus de 27 000 du programme total…), allant de prises de vue effectuées depuis la fenêtre du module de commande des superbes panoramas de la Terre ou de la Lune jusqu’aux astronautes en train de travailler en combinaison sur le sol lunaire, le livre est une sorte de best-of photographique du programme Apollo. Et là où je regrettais la qualité des photographies dans l’ouvrage « Ils ont marché sur la Lune », ici c’est tout autre chose.

Il faut dire que le livre est fait pour les mettre en valeur. Très peu de texte (une très courte introduction sur le programme Apollo puis un texte de l’astronaute Walt Cunningham (Apollo VII) en début de volume, une présentation de chaque vol et de son équipage ouvrant les chapitres correspondants, puis en fin d’ouvrage un focus (haha) sur la photographie, le matériel utilisé par les astronautes et leur entrainement sur ce sujet précis), tout est fait pour les photos et quasi uniquement pour elles : photos pleine page, panoramas en double page, elles illustrent de belle manière (et avec leurs défauts, les astronautes n’étaient pas photographes de métier, cela se sent parfois, même si le témoignage que ces clichés livre est évidemment inestimable) un moment clé de l’histoire de l’humanité.

Et donc, autant dire que « Apollo VII-XVII » se révèle un splendide ouvrage, un de ces « beaux livres » que l’on est fier de voir trôner dans sa bibliothèque. Et puisqu’une image vaut mieux qu’un long discours, j’en terminerai ici avec le blabla, place donc à quelques illustrations. Au fait, on y retourne un jour ? 😉

 

    

    

    

    

    

    

    

    

    

    

 

Article écrit dans le cadre du challenge « Summer Star Wars – Solo » de Lhisbei.

 

  
Facebooktwittergoogle_pluspinterestmailFacebooktwittergoogle_pluspinterestmail