Les chants de la Terre lointaine, de Arthur C. Clarke

J’ai toujours eu un faible pour Arthur C. Clarke, un auteur qui savait user du “sense of wonder” (dans le sens vertigineux du terme) comme personne. Il faut dire que malgré un nombre finalement assez restreint de lectures de ses oeuvres, j’avais quand même tapé dans ce qui est souvent…

Suite ->