Star Trek I, le film, de Robert Wise

Posted on 13 août 2015

Oui j’ai enfin décidé de me plonger sérieusement dans cette saga que j’adore mais que je n’ai vu que par petits bouts, dans un désordre quasi-complet. Tout ou presque devrait y passer. Ceci dit, j’avoue avoir un peu de mal avec le kitsch et l’esthétique très sixties de la première série TV, il est donc possible que je la laisse de côté un certain temps. Mais je m’attelle tout de même à une vision à peu près chronologique de la saga, tout en tenant compte de l’ordre chronologique de production. Et donc, après la première série TV des années 60 viennent les films mettant en scène le célèbre équipage dirigée par le fameux capitaine James T. Kirk. Qui est d’ailleurs devenu amiral avant le début de ce film (premier de la franchise, sorti en 1979). Ce qui ne l’empêche pas, alors que la Terre est sous la menace d’un étrange nuage se dirigeant droit vers elle, de revenir aux commandes du nouveau vaisseau Entreprise, évinçant au passage l’homme qu’il avait recommandé…

 

Star Trek the Motion Picture 03

 

Ce film est un pur « Star Trek » ! « Star Wars » est sorti deux ans auparavant (1977), le space-opera a le vent en poupe, mais la saga « Star Trek » n’a jamais eu (en tout cas jusqu’à aujourd’hui…) pour leitmotiv de faire dans l’action, et ce film en est une belle démonstration. Prenant son temps, sans doute même trop, il s’offre le luxe de quelques scènes de contemplation (aaaaaah, cette longue présentation de l’Entreprise, ou comment faire d’un vaisseau spatial une star à part entière… Ou bien encore une longue scène de découverte d’un vaisseau alien), véritablement devenues rarissimes (le cinéma de SF ne prend plus le temps, trop souvent pressé de montrer scènes d’action sur scènes d’action…). Après une longue exposition (l’Entreprise ne se déplace qu’après une quarantaine de minutes, le film durant presque 2h15), les choses sérieuses commencent, mais n’allez pas croire qu’on va sortir les armes pour autant ! Je crois avoir compter quatre tirs de vaisseaux durant tout le film, dont deux durant l’introduction. Non, « Star Trek », c’est de la réflexion, de la diplomatie, et ici le contrat est respecté, peut-être un peu trop pour ceux qui ne boivent pas de cette eau et qui pourraient piquer du nez. Ce qui serait bien dommage étant donné l’intérêt du scénario, et sa conclusion qui réserve une très jolie surprise.

 

Star Trek the Motion Picture 05

 

Du côté des acteurs, ils font le boulot, mais on sent parfois un peu de « surjeu » de la part de William Shatner. Ce n’est pas clairement pas de ce côté-là que le film marquera les esprits. Les effets spéciaux ont eux aussi vieilli, parfois beaucoup, mais certaines scènes se regardent tout de même avec émerveillement. La musique de Jerry Goldsmith accompagne bien le tout (et le célèbre générique fait toujours son petit effet), mais là aussi à certains moments l’âge du film se fait sentir avec certains sons très typés seventies. Ce qui a aussi son charme, d’une certaine manière.

 

Star Trek the Motion Picture 02

 

En somme, « Star Trek, le film » est un bon début sur la partie cinématographique de la saga, s’inspirant ouvertement plus d’un « 2001, l’odyssée de l’espace » que d’un « Star Wars ». Cela dit, tout le monde ne s’accordera pas sur sa qualité globale, en fonction des affinités de chacun, d’autant qu’il ne se départit d’un aspect kitsch qui reste présent (costumes, décors). En tout cas, il me tarde de voir la suite, même si je suis conscient qu’il risque d’y avoir quelques moments douloureux… En tout cas, j’ai encore cinq films à regarder avant de passer à « The Next Generation » et ses sept saisons. Oui, je vais être pris quelques mois/années… 😀

 

Star Trek the Motion Picture 09

 

Star Trek the Motion Picture 04

 

Star Trek I le film - affiche

 

Critique rédigée dans le cadre du challenge « Summer Star Wars, épisode III » de Lhisbei.

ssw-3

 

  
Facebooktwittergoogle_pluspinterestmailFacebooktwittergoogle_pluspinterestmail