Star Trek III : A la recherche de Spock, de Leonard Nimoy

Posted on 27 août 2015

Et on continue la saga « Star Trek » ! Toujours côté film avec ce « Star Trek III : A la recherche de Spock » qui n’est rien d’autre que la suite directe de « Star Trek II : La colère de Kahn ». Autant dire qu’il vaut mieux avoir vu son prédécesseur pour comprendre l’état d’esprit de l’équipage au début de ce film, ainsi que certains personnages « annexes » déjà présents dans l’épisode précédent (comme David Marcus ou bien Saavik) et l’origine de cette étonnante planète Genesis.

 

Star Trek III - A la recherche de Spock - 09

 

Alors évidemment, pour parler de ce film, il est bien difficile d’éluder l’élément fondamental qui s’est produit à la fin du film précédent (attention spoiler, fuyez si vous ne voulez rien savoir !) : la mort de Spock. Mais la découverte via Sarek, le père de Spock que ce dernier à transmis ce qui ressemble plus ou moins à son âme au docteur McCoy tandis que son corps repose sur l’étrange planète Genesis ne laisse guère le choix au capitaine Kirk : pour que son ami repose en paix, il va falloir réunir McCoy et le corps de Spock sur Vulcain. Mais Genesis est une planète pleine de mystères, et surtout est sous quarantaine. Impossible de s’y rendre, surtout que l’Enterprise est promise à la démolition. C’est là que l’esprit d’équipe des membres du personnel dirigeant du vaisseau apparaîtra au grand jour, mené par par un Kirk effronté qui n’hésite pas à mettre la hiérarchie de côté.

 

Star Trek III - A la recherche de Spock - 07

 

Car oui, au fil des films, on découvre un équipage de plus en plus soudé, mieux, un groupe d’amis prêts à tout les uns pour les autres. C’est un des points intéressants dans cette saga filmique : les personnages suivent une réelle évolution, aussi bien personnelle que « communautaire ». L’un d’entre eux a même droit à une scène touchante, lui qui se cache d’habitude derrière un humour plein d’ironie. On sent d’ailleurs une volonté de mettre chaque personnage un peu plus en avant, chacun son tour, puisque chacun d’entre eux aura un rôle prépondérant pour la réalisation de leur quête. L’histoire est donc intéressante sur ce point, et même si Spock n’apparaît quasiment pas à l’écran, Leonard Nimoy reste un élément fondamental de la saga puisque c’est lui qui se trouve derrière la caméra. L’occasion de mettre son personnage en valeur malgré tout. Malin le Nimoy… 😉

 

Star Trek III - A la recherche de Spock - 04

 

En revanche, là ou la bât blesse, c’est dans cette volonté de mettre un méchant à l’écran. Un méchant très méchant, mais aussi par très malin et pas subtil pour un sous, le prestation de Christopher Lloyd poussée à l’extrême n’aidant pas franchement à rendre le personnage intéressant… C’est un des gros points faibles de ce long-métrage.

 

Star Trek III - A la recherche de Spock - 06

 

Pour le reste, là encore le film se garde bien de mettre l’action au premier plan, même si elle reste présente pas intermittence. Ce n’est pas un mal car certaines scènes ont tout de même un peu vieilli (pas sur le plan des effets spéciaux, tout à fait regardables, mais dans la mise en scène : les combats à mains nues, quelle horreur, ça sonne faux à tous les étages !). Le film garde donc un ton dramatique tout du long, ce qui correspond bien à la quête crépusculaire des amis de Spock.

 

Star Trek III - A la recherche de Spock - 03

 

Plus subtil que « Star Trek II », plus sombre, « Star Trek III » est donc un film intéressant mais qui ne convaincra certes pas les réfractaires à la saga, la faute à une histoire intéressante mais pas palpitante, un rythme un peu léger et une réalisation honnête mais un peu mollassonne. Pourtant je le préfère à son prédécesseur, le ton du film et sa quête désespérée portée par une amitié forte joue pour lui. De quoi donner l’envie de la découverte avec le film suivant qui, lui, réservera son lot de surprises… 😉

 

Star Trek III - A la recherche de Spock - 02

Star Trek III - A la recherche de Spock - 08

Star Trek III - A la recherche de Spock - 01

 Star Trek III - A la recherche de Spock - affiche

Critique rédigée dans le cadre du challenge « Summer Star Wars, épisode III » de Lhisbei.

ssw-3
 

  
Facebooktwittergoogle_pluspinterestmailFacebooktwittergoogle_pluspinterestmail