Star Trek II : La colère de Khan, de Nicholas Meyer

Posted on 24 août 2015

Suite de ma plus ou moins découverte de la saga mythique de space-opera. Après le premier film, j’enchaîne assez logiquement avec le deuxième. Oui, c’est assez vulcain tout ça (^^).

 

Star Trek II La colère de Khan 01

 

Le premier film fut un succès au box-office, malgré un dépassement de budget assez conséquent. Pour ce deuxième opus, le budget fut fixé, sans possibilité de le dépasser. Le résultat s’en ressent à l’écran, puisque on se trouve assez souvent sur la passerelle de commandement de l’Enterprise, tandis que certaines séquences sont carrément reprises d’autres sources (l’arrivée sur l’Enterprise est une copie pure et simple de la longue séquence du premier film, mais très largement raccourcie). Toutefois, certaines avancées dans la technique des effets spéciaux se font sentir, notamment une séquence de démonstration sur ordinateur fleurant bon les paysages fractals générés informatiquement.

 

Star Trek II La colère de Khan 07

 

L’histoire du ce film fait directement suite à un épisode de la série originale (« Les derniers tyrans », saison 1 épisode 22), que je n’ai pas vu mais dont j’ai lu le résumé détaillé (chose qui n’a rien de nécessaire mais j’aime faire les choses bien). On y retrouve donc le personnage de Khan Noonien Singh, qui avait été abandonné par Kirk sur la planète Ceti Alpha V. Un mot dirige ce film : vengeance ! À tout prix ! C’est assez manichéen, mais le film offre tout de même de jolies choses à se mettre sous la dent, comme quelques séquences assez « sense of wonder », ou bien carrément des bouleversements dans l’univers trekkien, mais là je n’en dirai pas plus.

 

Star Trek II La colère de Khan 10

 

Ce film semble être considéré comme le meilleur de la série par de nombreux fans, mais j’avoue lui préférer le premier, plus contemplatif, avec une histoire moins classique (sans « méchant » véritable), et surtout plus proche de l’idée que je me fais de la saga « Star Trek » (idée peut-être fausse, allez savoir !). Pour autant, Khan Noonien Singh est un personnage intéressant mais il a du mal à sortir de la seule spirale vengeresse. J’aurais souhaité un peu plus de complexité et/ou de subtilité de ce côté-là (mais ses motivations sont tout de même compréhensibles). En revanche, côté Enterprise, c’est intéressant, avec une relation KirkSpock toujours aussi importante (et un capitaine qui ne veut pas avouer ce pour quoi il est fait), ou bien un humour à froid de McCoy qui me plaît beaucoup. Chekov a son heure de gloire, par contre Scottie, Sulu et Uhura sont un peu sacrifiés, c’est le problème des équipages nombreux…

 

[SCM]actwin,0,0,0,0;Microsoft Silverlight chrome 1/28/2013 , 1:49:56 AM

 

Il y a aussi quelques scènes d’action, il faut bien satisfaire nos bas instincts, mais elles ne prennent pas le pas sur le reste, et je suis assez content de voir que la ruse permet de se sortir de certaines situations délicates plutôt que la force brute. À ce propos, il faudrait que je revoie le film « Star Trek, into darkness » pour comparer (puisqu’il est très inspiré du film qui nous concerne ici), mais ce « Star Trek II » évite un long affrontement mano à mano sur un vaisseau en plein vol, c’est déjà ça. Par contre, malgré la bonne prestation de Ricardo Montalbán en Khan (qui a tout de même tendance à en rajouter un brin), il faut bien avouer que le charisme de Benedict Cumberbatch est d’une autre trempe.

 

Star Trek II La colère de Khan 02

 

Ce « Star Trek II : la colère de Khan » est donc un bon film, pas aussi prenant que le précédent, mais qui poursuit et étend l’univers trekkien pour ceux qui, comme moi, ne le maîtrise pas (encore…) sur le bout des doigts. Oui Saavik, Carol Marcus et son fils David sont des personnages importants, et ça fait bien plaisir de se plonger toujours un peu plus dans la mythologie de la saga. Maintenant, place à la suite.

 

Star Trek II La colère de Khan 05

Star Trek II La colère de Khan 04

Star Trek II La colère de Khan 08

Star Trek II La colère de Khan - affiche

Critique rédigée dans le cadre du challenge « Summer Star Wars, épisode III » de Lhisbei.

ssw-3

 

  
Facebooktwittergoogle_pluspinterestmailFacebooktwittergoogle_pluspinterestmail