Cahier de croquis du Seigneur des Anneaux, de Alan Lee

Tolkien encore, toujours du point de vue des illustrations, toujours avec des crayonnés, mais après John Howe on passe cette fois à Alan Lee, avec ce cahier de croquis dédié très spécifiquement à la trilogie cinématographique du “Seigneur des Anneaux” de Peter Jackson.

 

Quatrième de couverture :

Alan Lee raconte ici, en mots et en images, comment il a réalisé les magnifiques aquarelles de l’édition illustrée (dite du Centenaire) du “Seigneur des Anneaux”. Ces images se sont révélées si puissantes et évocatrices qu’elles ont finalement façonné le visuel des trois films de Peter Jackson et ont valu un Oscar à Alan Lee.

Le Cahier de croquis du Seigneur des Anneaux présente plus de 150 esquisses et croquis de travail, et montre comment ce projet est passé de l’idée à sa réalisation artistique. Il contient également un choix d’aquarelles en pleine page avec de nombreux dessins inédits réalisés pour le film ou spécialement pour ce livre.

Ce Cahier donne un aperçu fascinant de l’imaginaire d’un homme qui a représenté les visions de Tolkien, d’abord sur une page puis en trois dimensions au cinéma. Il intéressera les nombreux amateurs d’Alan Lee tout comme les artistes en herbe qui veulent découvrir les secrets de l’illustration.

 

Attention les yeux (bis) !

Alan Lee a, tout comme John Howe, fait partie de la direction artistique des films de Peter Jackson sur la Terre du Milieu, et c’est bien évidemment de cela dont il s’agit ici principalement. Avant les films, Lee a aussi été l’illustrateur de l’édition dite “du Centenaire” du “Seigneur des anneaux” (parue en 1991, pour célébrer le centenaire de la naissance de Tolkien donc), et n’a eu de cesse depuis lors d’illustrer la plupart des ouvrages du célèbre philologue (il est notamment en France plus ou moins l’illustrateur attitré des éditions Bourgois). Autant dire que les dessins de Lee sont intimement liées aux textes de J.R.R. Tolkien dans l’esprit de très nombreux lecteurs.

 

   

 

 

Sur le même principe que “Un voyageur en Terre du Milieu” de John Howe (mais qui, lui, s’intéressait à la Terre du Milieu dans son ensemble, à toute époque), ce “Cahier de croquis du Seigneur des Anneaux” propose avant tout des crayonnés de Alan Lee, uniquement sur “Le Seigneur des Anneaux”, en suivant le cheminement narratif des textes de Tolkien. On commence donc bien sûr par les Hobbits et la (le ? Hé non puisqu’étant sorti en 2006, ce cahier de croquis est basé sur l’ancienne traduction du “Seigneur des Anneaux”) Comté, avant d’aller vers la Vieille Forêt, les Hauts des Galgals, Fondcombe, etc… Vous connaissez le chemin je pense. 😉

 

   

 

 

La différence essentielle dans ce qui est proposé dans ce beau livre relié par rapport à “Un voyageur en Terre du Milieu”, c’est que là ou John Howe proposait essentiellement des crayonnés “travaux finis”, ici Alan Lee nous propose plus d’esquisses, d’essais, de tracés rapides, etc… On sent plus le travail de recherche que l’illustrateur a effectué pour arriver à un résultat qui le satisfasse. Le sentiment d’accompagner Lee dans une balade en Terre du Milieu sur les traces des héros, s’arrêtant ici ou là pour illustrer un décor, un bâtiment, un personnage, au gré des chemins, s’en trouve exacerbé. Mais il y a aussi de superbes crayonnés pleine page (ou en double page) qui en mettent plein les mirettes. C’est évidemment splendide. Oui, je l’ai déjà dit, j’adore les crayonnés. On trouve aussi ici ou là quelques aquarelles, issues il me semble de différentes éditions du roman de Tolkien.

 

   

 

 

Evidemment, c’est la trilogie cinématographique de Peter Jackson qui revient ici à l’esprit du lecteur puisque la plupart des dessins contenus dans ce livre ont été utilisés par le réalisateur néozélandais pour donner vie à la Terre du Milieu. C’est donc une belle partie du travail (de la vie ? Après tout, ce qui ne devait durer que six mois s’est transformé en odyssée de six ans…) artistique de Lee qui s’étale devant les yeux ébahis du lecteur, heureux de replonger dans une représentation visuelle qui est devenue plus ou moins une sorte “d’officielle” (avec tous les guillemets qui s’imposent). Et c’est un peu pour moins l’impression de revenir dans un monde qui m’a bercé depuis l’adolescence (avec les romans) et continue de le faire encore aujourd’hui (même si je ne m’y suis pas replongé littérairement parlant depuis longtemps). Comme une deuxième maison.

 

   

 

 

Mais il n’y a pas que les dessins qui comptent dans ce livre. Les textes ne sont en effet pas en reste. Car si ceux de John Howe restaient somme toute assez synthétiques en donnant quelques explications sur ce qui était présenté, Alan Lee nous donne ici des textes plus personnels, très en lien avec le déroulement de la production des films de Peter Jackson. Il nous livre donc tout un tas d’anecdotes et d’explications sur le déroulé de cet immense chantier cinématographique, et c’est un véritable plaisir à lire. On se rend compte qu’entre dessins, croquis, esquisses, sculptures, maquettes, miniatures, matte-painting et effets spéciaux numériques, le travail artistique sur cette trilogie a été rien de moins que colossal. Et certains détails révélés, de l’ordre de ceux qui ne sautent pas aux yeux quand on regarde les films, donnent envie de revoir la trilogie pour les remarquer (comme des peintures retraçant l’Histoire des Elfes à Fondcombe, ou bien des tapisseries sur le passé du Rohan dans le Château d’Or…).

 

   

 

Entre une préface signée Ian McKellen (le fameux Gandalf des fims bien sûr) et les copieux remerciements de l’illustrateur, c’est donc à un beau voyage que nous convie Alan Lee, au sein d’un livre à la fabrication soignée (relié, sous jaquette). A titre personnel je lui reprocherais juste un contraste globalement un peu faible, pour des crayonnés parfois très (trop) clairs (et du coup j’ai volontairement assombries les photos qui illustrent cet article, sans doute trop…). Un petit point de détail qui n’entache pas un résultat global vraiment merveilleux.

 

Lire aussi les avis de Spooky, Hëlëne.

 

 

  
FacebooktwitterpinterestmailFacebooktwitterpinterestmail